mon premier plaquage

Publié le par laissezparlerlesptitspapiers

photo

Dès que l'arbitre (mon père) eut un moment d'inattention, j'en profitai pour mettre à l'épreuve les nouvelles techniques apprises chez nounou avec mes collègues. Mon seul adversaire à la hauteur était cette table de salon sur laquelle je lorgnais depuis des jours... Je bondis du canapé d'un tour de rein et lui saisis le pied droit pour la faire basculer. Je pris trop bas sans doute et heurtai son point le plus fort, une arête boisée. Elle recula certes, mais je fus blessé dès l'impact. Je ne pouvais être plus heureux, pour panser la plaie, que de savoir que ma chère petite maman-docteur, aux urgences pour la journée, officierait.

PS : sur ce cliché pris sur le chemin de l'hôpital, la suce bleue n'est là que pour rassurer mon père qui croyait que je souffrais.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne Bastide 26/08/2012 16:55

pauvre petit loup !